Principe

La technique percutanée du pied constitue une entité chirurgicale à part entière et non pas une simple variante opératoire, en ce sens qu’elle bouleverse complètement les habitudes chirurgicales jusque là acquises.
En effet, le chirurgien avait l’habitude jusqu’alors de travailler avec une vision directe du champ opératoire par le biais d’une incision cutanée, d’effectuer les ostéotomies (section osseuses) à l’aide de mini-scies chirurgicales puis de fixer ces ostéotomies dans la position voulue par du matériel métallique ou ostéosynthèse (vis, agrafe ou broche) ; les suites chirurgicales imposent, dans ces techniques traditionnelles, la marche sans appui à l’aide de cannes béquilles jusqu’à consolidation de ces ostéotomies durant une période d’environ 45 jours.


Avec la technique percutanée, l’approche est totalement différente :

  • Le chirurgien pratique le geste opératoire sans la vision directe du champ opératoire mais par le biais d’un appareil de radiologie en salle d’opération (amplificateur de brillance) car les gestes sont effectués au travers de la peau, sans ouverture mais uniquement par de petits orifices de 2 mm pour introduire les fraises, contrastant avec l’incision de plusieurs cm faite dans la technique traditionnelle.
  • Deuxièmement, les gestes osseux sont effectuées par de mini-fraises qui ont chacune un rôle défini et elles sont actionnées par des moteurs spécifiques spécialement dédiés à cette chirurgie ; en effet, leur vitesse, leur débit rotatoire sont adaptés à cette chirurgie afin de limiter les risques de lésion cutanée. Le chirurgien doit percevoir, en quelque sorte, au bout de ses fraises le franchissement des corticales osseuses (bordures osseuses) au fur et à mesure de son expérience et ceci permettant de réduire la fréquence des contrôles radiologiques en cours d’opération. Comparativement au matériel plus lourd utilisé traditionnellement : lame de scie montée sur un moteur.
  • Troisème particularité : après avoir opéré sans la vision directe et réalisé les sections osseuses, le chirurgien qui applique la technique percutanée « vraie », originelle, telle que décrite aux USA ne posera pas de métal (vis ou agrafe) pour fixer les ostéotomies ; les techniques traditionnelles imposent la fixation par du métal.
  • Et enfin, l’appui complet est préconisé dès le lendemain de l’opération grâce à la confection d’une contention semi-rigide adaptée renforcée par une micro-attelle et protégée par des chaussures spéciales (Podonov par exemple, dans ma méthode) avec semelles « arrondies » permettant le déroulé du pas.


Entre les techniques traditionnelles et la technique percutanée « vraie », il existe une multitude de variantes comme résumées dans le tableau ci-dessous ; il faut donc bien distinguer la technique « percutanée vraie » (pas d’incision cutanée, pas de pose de métal, appui complet post-opératoire,...) des autres techniques, notamment des techniques dites « percutanées », utilisant les moteurs et fraises spécifiques réalisant les ostéotomies de P1 et M1 mais réalisant une ostéosynthèse pour fixer les ostéotomies à l’aide de vis et/ou agrafes, elles seront qualifiées de mini-invasives et non de percutanée vraie:
Type de chirurgie Percutané vrai Traditionnelle Variantes intermédiaires
Incision de la peau non Oui (4-5 cm) Réduite (2 cm)
Métal implanté (vis, agrafe, broche…) non Oui (vis +/- agrafe) Oui (vis)
hospitalisation ½ journée 1 à 2 jours variable
Intensité douleur faible Importante (morphiniques) variable
La marche Appui immédiat Recours aux cannes cannes
Soins infirmiers non oui oui
Anticoagulant (fluidifiant du sang) non oui oui
rééducation Rare (5 % des cas) oui oui
anesthésie Locale +/- sédation Générale /péridurale variable
chaussures Complètes –semelles plates Talonnière (type Barouk) variable
Arrêt maladie (A.M.) Durée moyenne : 15 jours 2 mois variable
Coût pour la Sécu GHS 1500 € Si 2 j. 3000 € + coût des soins, anticoagulant +Arrêt Maladie : 3 fois supérieur au percutané 2 fois sup. au percutané
Matériel Moteur + fraises spécifiques au « percutané » Mini-moteur classique Mini-moteur classique